28 mars 2013

Sartre, mes dents qui tombent, nouveau travail/ancien travers

Je conseille vivement la lecture de ce livre magnifique (parce que je l'ai compris !!) qu'est Huis Clos et les Mouches de Jean Paul Sartre.

C'est drole, ma soeur me l'a offert ya au moins 4 ans et je ne l'ai lu que cette année.. coincidence ou pas... ce livre souligne 2 choses importantes dans ma vie actuelle et suite à ce qui m'est arrivé :

- "l'enfer c'est les autres", la morale de Huis Clos. Cela ne signifie pas que les autres sont des cons, mais l'impact des autres dans notre vie et comment nous vivons à travers le regard des autres qui nous pourrit.

-  Dans Les mouches, les raisons de sentir libre sont vraiment propre à chaque personne. Dans cette pièce,  une personne se sent libre dès lors qu'elle a tuée sa mère et son beau père infects alors que la fille, harcelée par ces mêmes personnes depuis sa naissance, s'enferme dans la culpabilité de leur mort.

 

Pour moi, la liberté ce n'est plus l'argent - je précise : c'est ne pas augmenter sans cesse mon salaire pour faire de plus en plus de chose - , ce qui est le but de toutes les personnes de mon entourage ou presque, c'est de pouvoir m'éviter le maximum de stress. L'absence de stress, la sérénité, c' est la liberté pour moi.

C'est pas tout à fait gagné en ce moment puisque je suis en procédure de changement de conseil juridique et evidemment les choses ne se font pas simplement... donc c'est parti pour un tour d'urtiquaire sur les jambes, migraine à gogo, baisse de tension...oui bon je suis de nature nerveuse c'est vrai mais ca fait longtemps que ca ne m'était pas arrivé.... finalement ca revient vite ces bêtes là !

Et puis je fais des cauchemars.

Celui de la nuit dernière était pas mal : je suis avec mon père, ma mère et ma soeur. On tournait autour de la maison de mon arrière grand mère (qui bien evidemment n'a jamais eu de maison) dans une forêt. Il y a avait plein de ronces autour de cette maison car elle n'avait pas été visitée depuis sa mort  (ya 30 ans)... on n'arrrivait pas à rentrer.. on tournait autour et déjà je sentais que mes dents commencaient à bouger. 1 puis 2. Elles tombent; Puis 5 d'un coup. Puis 10 d'un coup. Il ne me reste au final que mes dents de devant... horrrible ...

Bon bah evidemment  j'ai fait la chose à ne pas faire : aller voir la signification de mes reves sur internet.

Et j'ai tout lu : que c'était le reflet de mon ame donc que ca n'allait pas, que  les dents de derrrière sont celles des bases, des fondements de la personnalité donc problèmes profonds en ce moment ; que j'étais angoissée par la mort, etc, etc... 

 

Bon à part tout ca, ya quand même une bonne nouvelle : je travaille ! oui, pour un client ! qui me paie ! wouh lou lou ! bon test pour savoir comment j'aborde le travail avec 1,5 an d'arrêt.

Et bien je vais vous dire : je me force à ne pas bosser 12 heures par jour et continuer mes choses perso (écrire, sport, yoga, lecture, ciné...) mais mon esprit est direct occupé par ce que je dois faire.... je me surprends en train d'écrire en bas de mes mails "voilà j'espère que ca vous conviendra, n'hésitez pas si vous voulez autre chose", MAIS C EST PAS POSSIBLE SUIS GRAVE OU QUOI ?? je vais me flageler jusqu'à la fin de ma vie ?? il faut que j'arrête de demander sans cesse aux gens d'en faire plus, c'est pénible enfin ! je pourrais pas juste écrire "veuillez trouver ci dessous ce que je j'ai fait. je trouve que c'est très bien comme ca, cordialement" !!

 

Bon je suis consciente de tout ca. J'ai un prochain client qui m'a demandé un truc. Je vais m'entrainer à être moins comme ca. Pfffff, c'est dur de pas être trop gentille !!!!

 


Commentaires sur Sartre, mes dents qui tombent, nouveau travail/ancien travers

    C'est vrai que parfois, la gentillesse ne paye pas toujours. J'en sais quelque chose...
    Mais n'est-ce pas, dans ton cas comme dans celui d'autres personnes, tout simplement du "professionnalisme" ?
    Être proffessionnelle c'est être à l'écoute du client. J'aimerais plus souvent tomber sur une personne comme toi que sur des gens qui veulent m'imposer un produit ou qui n'écoute absolument pas quel produit me convient.
    Félicitation pour ton nouveau travail.
    Cela va bien t'aider et j'espère te redonner du baume au coeur.
    Bises

    Posté par Karleman, 28 mars 2013 à 11:10 | | Répondre
  • Oui ca fait plaisir de voir que mon client est très content. mais ils étaient tous très contents quand je travaillais aussi. Ils arrêtaient pas de me le dire... c'était pas ca le problème... c'est que du coup ils m'en donnaient toujours plus et moi je prenais tout. Le professionnalisme sert à faire ce que l'on souhaite faire dans la vie, donc c'est très bien, mais faut imposer ses limites aussi ))

    Posté par Reuz, 28 mars 2013 à 11:32 | | Répondre
  • Oui, tu as raison. J'ai eu le même problème. Et si je retrouve un emploi, il faudra que moi aussi, j'apprenne à me fixer des limites.
    Je voulais dire aussi que tu es une femme qui a l'honnêteté de son travail bien fait. Pour moi, ce sont de bonnes valeurs. Je pense l'avoir aussi. Mais, les gens comme nous ne nous fixons pas vraiment de limites et nous n'en avons pas plus.
    Donc, oui, je suis d'accord avec toi. Il faut se fixer des limites et faire juste ce qu'il faut et pas trop.
    C'est ce que j'essayerai de faire aussi dans le futur en suivant ton exemple.
    Bonne soirée à bientôt

    Posté par Karleman, 28 mars 2013 à 21:54 | | Répondre
  • hihi j'écris la même chose chaque semaine à la personne pour quoi je fais des articles !!! Comme quand je téléphone, la première chose que je demande est si je dérange !
    Mais on se soigne, n'est-ce pas ça le principal ?
    Bon lundi à toi, bises douces

    Posté par anouchka22, 01 avril 2013 à 09:53 | | Répondre
Nouveau commentaire