15 novembre 2012

Chapitre 37# we culturo decepto bobo EP2

Alors c'est ainsi que me voilà dans le 2ème, à la recherche d'un café internet, pardon d'un cybercafé, pour imprimer mes billets de concert. 

On m'en signale un à côté d'où je suis. Malheureusement , l'endroit est devenu un hotel ou j'ai à peine commencé à demander à la réceptionniste si elle pouvait me dépanner que je reçois un "c'est interdit, interdit, IN-TER-DIT!!". Je pars avec, pour une fois, la sensation d'avoir une gueule de hors la loi, ou tout simplement, d'immigrée.

Je trouve un autre "cyber" non loin de là. J'irai plus tard, je vais d'abord diner.

Et là par chance, on s'installe, à côté de Barbie.

Il y a des soirs où l'on va dans un petit resto à la cool et l'on tombe sur des perles.

Mon chéri me lance un regard oblique et lorsque je tourne la tête, j'ai la chance de voir une jeune fille se lever... pour montrer à ses amis sa jolie taille de guêpe. Elle tourne en faisant virevolter sa jupe. 20 ans et déjà la pause à chacun de ses mouvements. Sans que cela ne choque personne à sa table. On se croirait dans un film de boules ou un nouveau reportage sur Arnaud Lagardère et Jade Foret... Bref, nous on se marre bien, sauf qu'on est en retard et on doit passer imprimer les billets avant le concert.

Go.

J'arrive au CYBERcafé, m'asseoie, mon mec debout derrière moi, et j'entends  "vas y rentre le code...OK, tape ton nom ...non mais tu veux pas que je fasse ?" "euh non, je pense y arriver "... "OK bah tape ton prénom maintenant" "non mais tu vas pas assez vite on va être en retard"... bon je reste calme une minute - ce qui est déjà pas mal pour moi-avant de lâcher ... "Euh Malik, sors stp, va m'attendre dehors"... bon...

Nous repartons à califourchon sur le scoot. Pas de problème de timing... on arrive au concert, toujours la 1ère partie... nous avons le temps de boire une bière, ouf... quelqu'un me saute alors dessus. C'est Isa, une presta du taf "coucou !!!", pffff, je ne veux voir personne ce we sauf mon amoureux "oh Isa, alors, ca va ???" qu est ce que tu fais là ?". Je ne suis jamais à l'aise quand je croise quelqu'un à l'improviste à qui je ne sais pas quoi dire... "bah je suis au concert des C2C"...oui comme nous en fait...Je glisse un malheureux "oui nous aussi on se fait une petite soirée tranquillou en amoureux, on en avait vraiment besoin"... bon encore bingo, la fille répond "OK ben je vous laisse pour votre soirée tranquillou en amoureux, a+..."

Fin de la 1ère partie. les C2C arrivent enfin. J'ai mon poing prêt à être levé (la démonstration la plus enthousiaste des parisiens lorsqu'ils font la fête, c'est la levée du  poing en faisant "ouuais, yeahhh").

C'était sans compter sur la niac du groupe de jeunes devant nous venus en nombre assister au concert.

Pas de doute, ils viennent de province. Trop festifs, trop à l'aise, ne se souciant pas du ridicule (ridicule pour un parisien = bouger de tout son corps, s'exprimer librement, avoir des cheveux frisés et pas de barbe, parler au groupe qui joue comme s'ils étaient assis à table à côté d'eux "ouais plus fort !!" "ouais mortel")... bon  nous on n'en peut plus au bout de 15 mn ...ils peuvent pas se calmer un peu... ca en plus des interventions scéniques du groupe qui ressemblent à celles du disque jockey du camping de Carry le Rouet en 92... " c'est les C2C ce soooiiiiir avec voouuuus, vous être choooooooo??"...ouh là là, mon dieu...

Bon 23H, fin du concert. On rentre déçus de cette soirée  tant attendue.Mais c'est pas grave car demain les activités continuent, on va voir Astérix au cinéma...

Posté par Reuz à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Commentaires sur Chapitre 37# we culturo decepto bobo EP2

Nouveau commentaire