13 novembre 2012

Chapitre 36# un we culturo decepto bobo

Ah chouette un we sans enfant, sans pote ou beaux parents. Finalement assez rare.

D'autant plus que se concentraient diverses distractions variées et rejouissantes. 

Nous partimes donc d'un bon pied sur deux roues direction Le Grand Palais pour l'exposition Bohèmes.

J'avais tout organisé.

Aie, rien que ca, tout mon entourage le sait, c'est synonyme d'une journée pleine de surprises, rarement dans le bon sens du terme à savoir surprendre positivement. Non en général, ce sont de bonnes tuiles totalement imprévisibles...

Pourtant je pratique un métier d'organisation, personne n'a jamais compris car je suis vraiment, mais vraiment un bouleto question orga dans ma vie privée.

J'essaie malgré tout de faire illusion en prenant des places coupe file visite guidée à l'avance, via mon CE.

Mais ya toujours un truc qui coince...

Bon ben là je nous ai inscrit dans un groupe enfants..

On se dit "c'est pas grave, c'est de notre niveau culturel", mais bon à la 3ème explication de tableau "et la le monsieur qu'est ce qu'il fait les enfants ?" "illl voollle laaa pouuullle!!", "bravo les enfants, c'est ca !!", on a fait demi tour... retour case départ, à l'accueil du musée "euh on s'est trompé... serait il possible de rejoindre un autre groupe ?... adulte ??".

Ines fait appel à Akim par talkie walkie, Akim desecend, fait mine de nous faire un gros cadeau et nous propose de nous joindre au groupe Thales de 16H30. Il nous présentera au groupe le moment venu. Ok super !!

16H20. On se présente au groupe Thales (ouf, j'ai échappé de justesse à un groupe de ma boite, dans laquelle je ne suis plus depuis 10 mois pour cause de burn out aigu...ca aurait été le pompon). "Bonjour à tous, nous ne sommes pas de chez Thales mais pourrions nous intégrer votre groupe pour la visite guidée ?" j'ai l'impression de me présenter à un groupe d'alcooliques anonymes ou pire, de revenir au sein de ma boite... .

Là commence la visite et dès les premiers mots de la guide "pourquoi cette exposition Bohèmes avec un "s" ? "parce qu'il s'agit de faire le parallèle entre la Bohème des bohémiens et la bohème artistique parisienne du 19ème"

Et là c'était parti. Je rafole de ce type de sujet : à la fois parce que l'on y traite de la liberté sous plusieurs formes,et parce qu'on admet que le non conformisme est source de richesse et de création. Ca parait une évidence pour tout le monde. Moi, j'ai besoin de le voir et de l'entendre. Les bohémiens qui ont choisit de fait une vie sans contrainte, à l'écart des conventions. Liberté de moeurs, de vie, de création. La bohème parce que des artistes sans le sou ont choisit de vivre à l'écart pour pouvoir s'exprimer librement (OK ils étaient contents quand ils trouvaient un mécène... cf Courbet qui était bien tranquille après, mais bon ce n'était pas la majorité :) Et parce que y étaient présentés une multitude de tableau de diverss époques, peintres plus talentueux les uns que les autres. Un bonheur :))

 

18H fin de l'expo. Nous sortons des etoiles dans les yeux. Direction le restaurant pour prendre des forces avant notre concert du soir. Les C2C a l'Olympia. 8 mois que j'ai pris les places. Trop hate !! Aie, mince, j'ai oublié les places à la maison... .


Commentaires sur Chapitre 36# un we culturo decepto bobo

Nouveau commentaire