Annuaire gratuit - quoi ma gueule - site de cashback Le complexe de Reuz/Journal intime

Le complexe de Reuz/Journal intime

24 juin 2013

Burn out of me!

24 juin 2013.
Je suis toujours en arret maladie.
ca fait 18 mois.
18 mois que je veux que ma boite me lourde.
Ben non.
prudhommes 17 septembre.
2000 heures supp. sur 2 ans.
j ai du les compter une par une, preuve par preuve...
Ma boite fait pareil. Fait son enquete. "etait elle sur tel evenement? de quelle heure a quelle heure?"
Voila ou on en est.
C est dur. Tres dur.
Augmentation de la dose de Prozac.
Faut que je garde le moral. Et le cap. Et la foi. La foi en ma bonne foi. Ne pas oublier ce que j ai donné. Ne pas oublier les succes, les choses grandioses realisees....
Etre fiere, gonfler le torse, regarder droit. Je vais y arriver, je vais partir. Sans demissionner.
Pour moi ce serait un echec. Be pas reconnaitre le prejucide.
Certains me disent que ce serait une victoire. Parce que ca signifierait que je veux passer autre chose, que tout ca ne m affecte plus... Ce n est pas le cas.
Le burn out est une grave maladie.
Je ne suis pas responsable de ce qui m est arrivé.



04 juin 2013

Devenir un gros con, possible ??

Heureusement que dans la multitude de valeurs inculquées il y en a que je chérie particulièrement (merci papa maman c'est rare que je vous remercie :))) : le courage, la justice et l'intégrité. Même si ces mêmes valeurs font qu'on se galère beaucoup plus dans la vie que ceux qui s'en tapent, je suis contente d'avoir ca.

Parce ce qu'il en faut du courage pour appeler son Directeur Général - qui cautionne indirectement la situation parce que je travaillais avec lui et pouff plus de news depuis 1,5 an - avoir son assistante et s'entendre dire "non tu ne vas pas lui parler" "les choses sont entre les mains de la justice maintenant" "prends un bon avocat et surtout fait attention à ta santé c'est le plus important". De rééssayer "mais il ne veut pas me parler ?", "non je ne pense pas". Retour à la case "baffe dans la gueule". C'est vrai qu'elles font de moins en moins mal ces baffes. Quand la peau est habituée. Quand le coeur vire au gris. On est touché, vexé, meurtri. Quelques larmes quand même

Et puis on se relève. C'est pas grave, je vais continuer à me battre pour solder mon affaire. Pour gagner en fait. La pire chose qui me ronge au quotidien c'est la possiblité de perdre. Face à l'importance de ma boite qui a pleinnnnn de ressources pour gagner même si c'est de sa faute. Je sais, on n'est plus à l'école maternelle, ce n'est pas focrément les bons qui gagnent et les mauvais qui perdent. 

On doit s'adapter. Ne plus être affecté par les injustices. Je ne suis pas formatée pour ca mais il faut que j'y arrive.

Y a t il des cours pour ca ? ne pas être touché par l'injustice, le manque de courage, les ambitieux et les egoistes ? oui, l'expérience. Et puis un bon psy :))

 

03 juin 2013

Restons indignés !

Longtemps que je n'ai pas écrit.

Bah oui pas trop le temps je fais des dossiers. Je vais même en faire mon prochain métier : faiseuse de dossier. Sur tout. Besoin d'un dossier adminstratif, commercial, à charge, de chaise ? je passe mon temsp à ca.

Bah oui c'est long de justifier un burn out. Prouver quoi ? des dépassements d'horaires ? d'accord, alors mon avocat m'a demandé de chiffrer toutes les heures travaillées par semaine depuis 2009, jour par jour. Intéressant ca ? Le plus dur c'est quand on sort avec des amis et qu'on me demande ou j'en suis. je ne réponds plus que je me galère parce qu'à force ca devient saoulant (surtout pour moi car du coup j'ai l'impression de faire du moonwalk..), je dis "je suis semaine 26 de 2009 en terme de chiffrage horaire"...

 

J'avais fait d'autres tableaux supers pour mon dossier, du type "Délais de réalisation d'un événement" ou bien "nombre d'événement réalisés en 1 an". Le problème c'est qu'aucun juge ne sait ce que c'est que de réaliser un événement, alors on me dit "euh ils vont pas comprendre là". Ah d'accord, alors je prouve comment que la situation était - comment peut on dire -  "absolument inhumaine" en termes de conditions de travail ? 

En imprimat les mails ou mon boss me demande tout le temps "qu'est ce que je réponds là ?" alors moi je lui écrivais ses réponses.

Les mails ou je lui dis, "ce n'est vraiment plus possible je ne peux pas faire 16 événements l'année dernière et 35 cette année alors que nous ne sommes qu'au mois de mai". Les mails où il me répond "tu as raison" et le mail d'après "euh juste un dernier là il est super important celui la ..." .

Je ne sais pas quelles preuves choisir.  J'hésite. Du coup j'ai tout mis. Du coup le dossier à charge fait 8 centimètres de haut.

 

Mais cela ne veut pas dire que j'ai toutes les chances de mon côté, ah non pas du tout ! j'ai été briefé par mon avocat - accessoirement 30 ans juge aux prudhommes côté employeur - "je ne peux pas m'engager sur les délibérations de l'audience. Déjà les pièces ne sont pas toutes lues et il y a souvent des arrangements entre juges qui se filent respectivement des petis coups de pouce sur certains dossiers". Ah d'accord, faut bien tomber quoi, le bon jour, les bonnes personnes... .

 

Comme dirait mon beauf et ma copine Ingrid, tu seras soignée le jour ou tu comprendras que a justice n'existe pas, même l'officielle. Je sais qu'ils ont raison. Mais je lutte encore un peu avant de capituler.

 

L'avocate de la partie adverse est la 1ère avocate de Kerviel - vous vous rendez compte du plaisir et de l'importance que j'ai ?? sachant qu'ils n'ont absolument rien contre moi à part des notations exceptionnelles et entretiens très valorisants... . faut effectivement une pointure pour démonter notre dossier...

Le problème, c'est que lorsque qu'on a affaire à la Rihanna du barreau , impossible de la joindre ou de la sensibilier sur mon dossier. A chaque fois que mon avocat l'appelle, elle redemande "Reuz, Reuz... c'est qui déjà ??" puis "oh la la, j'ai absolument pas le temps sur ce dossier, rapellez moi plus tard... " . 

Nous lui envoyons nos conclusions , qui sont pour le moins salées, ... idem..."j'ai pas le temps pour ce dossier, rappelez moi plus tard". Ya des filles qui ont quand même tout compris. Pourquoi moi, à l'époque, j'ai pas fait ca à chaque fois qu'on me sollicitait "oh là là rappelez moi dans 2 mois j'ai pas le temps là...", je serai à la tête d'un gros cabinet d'avocat Avenue Foche, pfff....

 

Bon je compte les jours qui me rapprochent de l'audience. Bah oui, je vais aux prudhommes pour plaider non coupable d'avoir réalisé tant d'heures de travail et subit autant de pression. Je vais aux prudhommes  parce que ma boite ne veut pas rompre mon contrat de travail.

 

1,5 an que je suis sous antidepresseur. 1,5 an que je ne peux pas travailler ailleurs parce que je suis sous contrat avec ma boite et en arrêt maladie donc je dois rester discrete, rester chez moi. 1,5 an que ma boite n'a pas donné signe de vie à mes sollictations.

Alors cette semaine je tente une nouvelle stratégie : appeler le Directeur Général de la boite pour lui dire "coucou vous vous rappelez de moi ? ca fait 1,5 an que je ne suis plus là et que je bloque 1 effectif dans votre société qui est en train de licencier des milleirs d'individus!!". bah oui c'est pas comme si ma boite n'était pas dans le plus grand plan social qu'elle n'ait jamais mis en place ... 

 

Et ce n'est pas fini, si je gagne le procès en 1ère instance, ma boite fera sans doute appel et là c'est reparti pour 2 ans. Même si dans ce cas, il y a bien rupture du contrat de travail, les indemnités qui me seraient versées devraient être intégralement reversées à l'entreprise si elle gagne en appel !

 

Autre dsolution : tout arrêter. Partir. Demissionner. Accepter que je ne fais pas le poids par rapport à une telle entreprise. Accepter que ma démarche ne soit pas légitimée. Accepter de passer a autre chose pour me reconstruire, et ne rien obtenir de ma boite.  Ca c'est la sagesse, la maturité. J'avoue j'en suis pas là. j'ai encore envie de me battre.... même si c'est extremement dur, même si le moral se prend des bonnes baffes, si le portefeuille souffre... pas grave, il faut que je tienne.

 

 

 

 

13 avril 2013

Critique ciné

Vu que le quotidien me gonfle en ce moment parce qu'il ressemble plus à la guerre en Syrie, je me réfugie dans les films.

 

J'ai la chance d'avoir le temps d'en regarder pleinnnnnn... sauf quand morphée vient taper sur mes paupières et m'ouvre la bouches et les narines en grand :)))

 

J'essaie de diversifier un peu mon style de film car j'ai longtemps été coincée entre les David Lynch et les Hannecke jusqu'à ce que mon mec me dise "tu veux pas regarder les choses un peu plus légères" ??

Pas con, ca fait du bien aussi...

 

Donc 1er film choisit : "we need to talk about Kevin" >> OK je ne m'éloigne vraiment pas des films d'avant, faut y aller en douceur.

Alors : futurs parents s'abtenir/ amateurs de films indépendants esthétiques UNDERGROUND foncez !, ceux qui aiment la psychanalyse et surtout la question "est ce que notre mère est responsable de tous les maux de notre vie ou bien on nait peut êre un peu félés ?" >> je conseille vivement ce film.

Etat d'euphorie initial souhaité : très bon

Etat d'euphorie final imposé : catastrophique.

Ce film reste pour moi un chef d'oeuvre mais ame sensible s'abstenir.

 

Soyons plus légers alors...passons sur les séries...bon bah evidemment on ne peut pas - quand on est comme moi une femme de 36 ans qui pense toujours qu'elle en a 16 donc qui a une vie un peu dissolue - passer à côté de GIRLS  - resolument UNDERGROUND aussi.

Ultraréaliste/ excessivement bien joué / sans AUCUN tabous / crado parfois (faut aimer les scènes de cul trash) mais tellement proche de nous.

Malheureusement trop courte (j'ai maté les 2 saisons en 2 jours, 1 épisode fait 1/2h). 3ème saison en cours de tournage...

 

Pour les alcooliques comme moi qui doivent se désintoxicer et qui ne sont pas encore allés aux AA, Flight avec Denzel Washington est une bonne promo pour les AA. Je me suis même demandée pendant une fraction de seconde si j'allais continuer à boire de la bière. Question vite réglée... mais voilà un film ricain qui défonce (évidemment sauf la fin avec mea culpa/je transmets ma morale et je deviens un bon père) mais le reste est parfaitement huilé, prenant à souhait, interprêté à merveille... un bon ricain sans faute note à voir absolument...

 

Revenons en France parce qu'il faut quand même que je me nourisse de caricatures de gauchos quarantenaires et de néo capitalistes, même si c'est ce que je cotoie toute la journée, mais tellement bon de les voir si justement mis en scène dans LE PRENOM. Quel film bien écrit !! Je l'ai regardé toute seule car mon mec ne peut pas regarder un film avec Patrick Bruel. Grossière erreur, il est parfait ! texte, décor, acteurs, rythme, ce film sans prétention (huis clos) est une très bonne satire des idées recues, des non dits et des relations humaines...

 

Enfin hier soir, pour s'endormir gaiement en rentrant du resto, le film que jamais j'irai voir au ciné parce que rien que l'affiche exprime  "je suis une comédie débile", "HOLLIWOO" avec Jamel et Florence Foresti. Evidemment on n'est pas mort de rire tout le temps, mais alors quand on ne s'attend pas à grand chose, je me suis bien poilée à 2 ou 3 reprises. Pas tant Jamel que Florence Foresti, égale à elle même donc tellement drole parfois. Ca m'a bien détendue... du coup j'ai pas vu la fin mais je pense que je m'en remettrais...

 

Bon allez je pars à Etretat, la réalité reprend le dessus, we reconstruction avec mon chéri. On va donc commencer par 4h d'embouteillage, ce qui devrait d'emblée bien nous détendre ...

 

Bon weeeeekkkkk eeennnnddddd

Posté par Reuz à 12:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

10 avril 2013

BAD GIRL

On croit a tord que d'entendre un psy de couple conforter 100% des choses que l'on reproche à son conjoint remonte le moral "tu vois j'avais raison !"

En fait, c'est totalement l'inverse.

Parce que ce que l'on pouvait encore considérer comme des exigences, des dysfonctionnements normaux  lorsqu'ils se situent dans le huis clos du couple deviennent une réalité bien triste lorsqu'ils sont percus par une tierce personne, totalement objective qui plus est.

 

Mon mec n'a pas fait une croix sur sa relation passée et ne s'engage donc en rien avec moi.

Je n'ai pas voulu le croire puisque j'avais rencontré l'homme de ma vie. Et moi j'étais sa princesse.

Et l'homme de ma vie, celui que j'ai choisi, ne peut pas être égo centré. C'est forcément un prince vu que je suis une princesse.

Donc tous les deux on va déplacer des montagnes.

 

Ok c'est dur au début parce que nos vies précédentes sont totalement opposées.

On s'engueule beaucoup mais c'est normal il faut que les choses se mettent en place.

C'est normal qu'il soit mal, il a quitté sa femme pour moi.

C'est normal que je quitte Paris pour venir aménager dans sa ville parce que le petit est scolarisé là bas.

C'est normal que je choisisse toute seule l'appartement pour nous deux et son fils parce qu'il n'a pas le temps.

C'est  normal que je prenne l'appart à mon nom seul car lui reste domicilié dans son ancienne maison.

C'est normal que ca le saoule que mes amis me sollicitent beaucoup parce que je ne suis pas totalement dispo pour lui.

C'est normal que ca le saoule que j'ai des déplacements professionnels parce qu'on ne se voit pas.

C'est normal que j'arrête de travailler pour sereniser notre couple, "2 à fond ca marche pas dans un couple".

C'est normal que j'avorte au bout de 3 mois de relation parce qu'il n'est pas prêt.

C'est normal qu'il reste pacsé à sa femme parce que c'est plus pratique pour les impots.

C'est normal qu'il laisse la maison à sa femme parce qu'elle n'a pas les moyens.

C'est donc normal qu'avec 2 logements à charge je paie + de loyer alors que je n'ai plus que 75% de mon salaire.

C'est normal qu'il ne me précise pas quand on aura un enfant, mais je suis rassurée il commence à être prêt.

C'est normal qu'il ne veuille pas avoir un compte commun pour payer nos charges parce qu'il ne l'a jamais fait avant.

C'est normal que je m'adapte à son mode de vie tranquille plutot qu'à mon style de vie dépravé.

C'est normal qu'il ne veuille pas s'engager vu que je suis alccolique et que ca pour lui c'est pas possible.

C'est normal que ca ne lui aille encore pas parce que je n'ai pas totalement arrêtée de boire, mais j'ai juste complètement réduit.

C'est normal que je ne puisse plus voir mes amies quand ca me chante parce qu'une vie de couple c'est pas ca.

C'est normal qu'il ne comprenne pas que je veuille parfois faire des choses sans lui parce ca veut dire que je l'aime pas.

C'est normal qu'il soit saoulé que j'aille voir un bel ostéo, qui ne le serait pas ?

C'est normal qu'il envoie chier ma mère parce qu'elle est insupportbale.

C'est normal que ca chauffe avec ma soeur parce qu'elle veut faire des choses qu'avec moi parfois.

C'est normal qu'il ne veuille pas trop voir mes copines parce qu'elles ne s'adressent qu'à moi.

C'est normal qu'il s'énerve systématiquement quand mes potes sont là parce qu'il se croit agressé donc c'est normal que je fasse gaffe à ce que je dis.

 

Tous les efforts que je dois faire sont normaux parce qu'il a quitté sa femme et m'a présenté son fils.

Et puis il s'adapte à moi parce qu'il veut bien que mes copains passent parfois à la maison.

Et il s'adapte à mon style de vie car parfois il boit l'apéro avec moi.

C'est vrai il a fait tellement d'effort.

 

Tellement, qu'il n'a même pas su donner à la psy un seul exemple d'engagement qu'il avait eu envers moi depuis qu'on est ensemble. Silence radio. Rien.

Et moi une liste exhaustive. A tel point que mes copines ne me reconnaissent plus." Tu n'es plus toi".

 

Voilà donc je schéma récapitulatif de la psy en fin de séance :

 

                    X                                           <--------------------------------X

  Malik au début de la relation        Reuz aujourd'hui                     Reuz au début de la relation

        Malik aujourd'hui

 

 

Donc c'est à ce moment là qu'on se rend réellement compte qu'on est trop conne.

Se rendre compte qu'on a tellement donné pour ne rien recevoir.

Lui qui m'aime tellement. Lui qui a quitté sa femme. Lui qui m'a présenté son fils.

 

L'avantage de ce "schéma" de couple, c'est que j'ai appris à beaucoup donner, sans doute comme je n'ai jamais donné. Par amour. Et honnêtement je ne pensais pas en être capable.

Par contre, je ne peux pas aimer quelqu'un qui me donne rien. Je connais trop ma valeur.

Je dors beaucoup limite narcoleptique, parce contre quand je me réveille je suis très en forme. Très motivée et sans pitié.

Désormais il pleure.

Désormais il va s'adapter. Pas à moi, mais à nous. A ce que l'on souhaite tous les deux.

Ses contraintes, ses angoisses, ses peurs, je m'en contrebalance.

 

 Il va changer.

Pourquoi ? parce qu'a ce stade je n'ai plus peur de le perdre vu le peu qu'il m'apporte.

Parce qu'a ce stade, je n'ai qu'une idée en tête : redevenir moi, la fille gaie, marrante, fetarde, gentille et pleine d'entrain dans la vie.

Parce qu'a ce stade, je ne veux plus aucune culpabilité : JE NE SUIS PAS ALCOOLIQUE !

 

Par contre, je reste persuadée que les gens peuvent changer. Il n'est ni manipulateur ni mechant.

Juste un égo centré qui ne demande qu'à être éduqué.

On verra bien. La route sera longue.



06 avril 2013

Vive les femmes !!

LES FEMMES SONT LA!!! ambitieuses, sures d'elle, indispensables, pluridisciplinaires, organisées, belles...

327493-la-preppy-girl-taylor-momsen-nous-637x0-3cold-stay-preppy-0-147853739fimages-1images

 

JE SUIS A FOND REBOOSTEE sur la condition féminine après ma journée sur le forum ELLE active où il n'y a QUE des femmes.

Sur le principe c'est quand même bizarre de faire un forum qu'avec des femmes pour évoquer la condition des femmes dans la société, leurs atouts, leurs handicaps, leur intégration dans le monde du travail, la répartition des taches avec le conjoint, etc, etc... sans les conjoints et ou les entreprises (encore dirigées majoritairement par des hommes).

 

Donc comme d'hab, on se retrouve entre nous, on peut se plaindre entre nous, on peut se remotiver entre nous "SI, nous les femmes, nous pouvons lever des fonds pour créer notre société" "SI ,nous, les femmes, pouvons déceler un pervers nacissique au bureau et le combattre"!!

MAIS HEUREUSEMENT QU ON PEUT FAIRE TOUT CA !!  

Je n'osais même pas dire que je voulais créer une société avec mon chéri pour le porter dans sa créativité et être mon propre patron. Pas dans les cases, la solution "mixte".

On est là pour parler des femmes. J'ai toujours du mal à me situer dans ce genre d'organisation (et dans toute organisation tout court je dois avouer) car ca me parait quand même un peu caricatural tout ca... on a juste besoin des hommes pour avancer et inversement alors je ne comprends pas très bien pourquoi un forum sur le travail des femmes n'intégrerait pas des hommes, leurs points de vue, etc... c'est comme ca il me semble que les choses avancent.

 

Bon, dans tous les cas, la démarche est quand même bonne et permet à certaines femmes de se trouver des supports et des structures pour les aider à avancer. Rien que ca, c'est super. Et en plus, j'ai retrouvé ma copine lolo que j'ai pas vue depuis un an, qui est dans la même boite que moi, et qui elle aussi en a eu ras le bol donc qui a fait un 3ème gosse... On papote, on prend un cafe, mortel :))

15h, cendrillon doit rentrer parce que son carosse Piaggio l'attend dehors pour rentrer (pardon je rectifie : je sors attendre mon carosse pendant 1/2h dans le froid parce que mon prince charmant confond 3 mn et 30 minutes depuis qu'il est né. Donc il m'avait dit "je suis là dans 3 mn")..

On rentre.  Ca fait longtemps que je ne m'étais plus concentrée comme ca. Suis crevée :)) Faut que je sieste.

couch-surfing

 

Bah oui ya quand même les copains qui débarquent ce soir pour diner. Moi qui adoooorrre cuisiner, là c'est pates au poulet... tellement bonnes que même mes copains qui sont les plus cools du monde n'ont stricttement rien dit sur la qualité de la nourriture de tout le diner...

Du coup on a parlé d'autres choses qui ont bien animé la soirée : mon nouvel OSTEO bombe atomique, de notre  massage disons "surprenant" de samedi dernier   et de l'actrice, enfin des seins de la fille qui joue dans le dernier clip (version censurée) de Pharell Williams... Bah quoi, après une journée de travail, faut bien se détendre avec des sujets intéressants :)))

05 avril 2013

Forum ELLE pas active

Me voila partie au forum ELLE active.

Pourquoi je me suis inscrite??
j ai du mal a entrevoir dans mon esprit la vraie raison de mon action.

Rencontrer des gens comme moi?
Rencontrer des gens a l opposé de moi qui me motiveraient a reintegrer le monde du travail?
Trouver du soutien dans le cadre d une creation d entreprise?'
Trouver des gens aupres de qui communiquer l absurdité de ma situation?

Je ne sais pas trop.

Tout ce que je vois pour le moment c'est le plaisir de se lever a 7h30 et de se preparer comme si j allais au travail.
Rien que ca ca remonte le moral. Ca fait "comme tout le monde".

Et puis se mettre un coup de pied au cul a une periode de down.

Mes angoisses: etre confrontee a des working mum en plein essor professionnel, dont les preoccupations tournent autour de "comment faire pour recuperer mon mome a 18h30 alors que je suis directrice generale de l oreal"... a voir que des filles en manteau noir 3/4, jean et boots super sures d elle et faire leur auto promo lors d un forum ou il faut montrer sa puissance et ses mini problemes.

Moi j arrive meme pas a quitter ma boite et je vis de la prevoyance et de la secu, mon dieu la honte:((

C est pas grave. J y vais quand meme.

Et si quelqu un me demande de parler lors d un debat?

Faut il que je prenne du recul genre je gere tout ca trop bien, tout est planifié, ca roule dans ma tete ou bien que j ose dire"c est la loose, ca fait 1,5 an que je suis en arret maladie parce qu a la suite d un burn out ma boite ne veut pas me licensier??" avec le risque d avoir en retour "ah bon mais pourquoi n arrivez vous pas a vous faire licensier??" et patatra...

Je suis dans le metro et tout remonte dans ma tete.

J hesite encore a descendre sur les champs elysees et me rendre direct chez zara pour noyer mon stress dans un sweat machu pichu.... .

Le metro s arrete entre 2 stations, periode de reflexion supplementaire.... j y vais ou j y vais pas??

Well jy vais. C est petit pas par petit pas qu on se remet de ce genre de chose. Allez go, courage, ca va pas etre trop long...


04 avril 2013

Breaking Bad

Toujours mal au dos, malgré ma séance WAOUUHHH chez docteur Folamour.

 

Mes copines n'avaient pas menti, l'ostéopathe que je suis allée voir hier est tout simplement magnifique. Le genre de physique parfait : cheveux mi long blond épais et ondulés, yeux bleus, barbe blonde, nez ultra fin et dentition (pardon sourire) à tomber par terre.

Ca fait toujours bizarre de vouvoyer quelqu'un du même age que soi ou plus jeune... mais bon, on a vite été familiés : 1ère posture : s'asseoir sur ses mains. Donc dans s'asseoir, ya fesse. Donc 1ère posture avec Brad Pitt version Urgence : s'asseoir sur ses 2 mains (soit 1 fesse dans chaque main) pendant qu'il me fait passer du fluide. Enfin j'imagine qu'il fait passer quelquechose parce que je suis restée comme ca assise 10 mn sans bouger... right.

 

Ayé on se connait, on va pouvoir passer à la phase  je te tords dans tous les sens en t'attrapant par les dessous de bras. Dessous de bras qui evidemment étaient trempés de sueur. Bah oui je transpire beaucoup. Surtout quand je suis à moitié à poil devant M.Univers.

Pendant que je me fais manipuler, mon chéri m'attend devant la porte. Bien evidemment, il voulait être près de M.Univers au cas ou il veuille m'enlever sur son squelette de triceratops. Quand mon chéri a appris que j'allais être "tripotée" par Jude Law, il s'est mis à avoir des sueurs froide "tu vas pas partir avec lui hein dis ?" "Si si parce que je suis une pute et que je pars avec tous les beaux mecs que je rencontre c'est bien connu". Bon j'ai passé mon après midi à le rassurer...

Il s'est même permis de hurler dans le combiné de mon téléphone "Ah merci Ines de lui avoir donné les coordonnées de ton médecin bombe sexuelle !!" alors que j'étais au téléphone ... avec ma mère. Déjà que ma mère ne comprend pas trop mon chéri, je pense que cette phase n'a pas du aider... .

Retour sur ma séance - Doug Ross a l'honnêteté de me dire que je lui donne du "fil à retorde" . Je suis tellement crispée que quand il me demande d'expirer, il rajoute "mais j'entends rien, vous respirez quand même parce que c'est vital" !

Oui je sais, je sais, je fais du yoga , la respiration ca me connait... bon, apparement pas là, parce que docteur Ross était à couper le souffle !

Du coup, je suis bonne pour y retourner la semaine prochaine.

Consignes et bilan de Doug lors de cette 1ère séance : vous ne prenez pas assez soin de vous. A partir d'aujourd'hui : 3 litres d'eau par jour (alors déjà c 'est un concept que je connais pas : je bois que du café ou de la bière), il me dit qu'il va me mettre à la diete (alors déjà c'est pas mon docteur donc faut se calmer); je vois pas comment je peux faire pour manger encore moins : je fais un repas par jour et je pèse 50kg pour 1m72 mais "les intestins pleins" ca pèse sur le dos... euh d'accord mais faut bien que je m'alimente... et enfin, "on va essayer de prendre soin de votre foie un peu">> qu est ce qu'il insinue Baby Bombe ???

On verra ca mercredi prochain, lors de mon 2nd RDV. En tous cas aujourd'hui j'ai toujours aussi mal....

02 avril 2013

Chat sous antidepresseur/ osteo bombe sexuelle/ Plein le do-do

L'avantage d 'être soi même un peu zinzin (ou pas assez adaptée) est que l'entourage l'est forcément un peu aussi.

 

A la grande joie de mon chéri, une amie vient elle aussi d'emménager à coté de chez nous. A 200m. Chouette...

Apéro chez elle samedi soir dernier. Ca fait une semaine qu'elle a emménagé. Bosse comme une tarée. Et leur installation est terminée. Plus une ampoule qui pendouille à ses fils, plus un carton qui reste des années  parce que rempli de choses dont on ne sait pas quoi faire type un kit couture, des fixations de cadres, des échantillons de crème, des étuis à lunettes vides, bref des trucs qu'on garde mais on ne sait pas dans quelle case les ranger..;

 

Bah elle ya pas de case pas rangée (sauf dans sa tête..) mais elle en est au choix des senteurs des parfums d'intérieur... ok chez nous c'est encore des odeurs de clopes mélangées à la bouffe épicée de la veille... bon c'est pas grave... ma copine part la semaine prochaine voir son grand père mourrant et me demande de nourrir son chat.

Pas de problème. Je recois alors les consignes par sms "bien mélanger son antidepresseur à la paté pour qu'il le prenne entièrement". OK son chat est sous antidepresseur... sans doute l'effet déménagement... ou de vivre avec une maitresse elle même depressive... .

Car ma copine est pas mal en auto flagelation - "ce qu'on les autres c'est toujours mieux"  - "pourquoi je n'ai pas d'augmentation de salaire alors que mon job est vital pour la boite et que j'excelle dans mon domaine" - "pourquoi mon mari est noir et pauvre alors que je suis une princesse qui mérite l'aryen charmant?" - si toutes ce squestions étaient résolues, elles n'aurait plus de raison de vivre et plus d'attention sur elle, donc elle reste comme ca...et soigne son chat...

 

Donc nous allons boire l'apéro chez elle (euh "chez eux"). J'oublie toujours qu'elle habite avec son mec car elle lui donne rarement l'autorisation de parler donc on oublie parfois qu'il est là. Et quand il a le feu vert, il parle VTT ou paix dans le monde, je ne sais pas ce que je preferre...

Je suis venue avec jean et chaussures de running, autant dire en bombe atomique car une fois de plus, j'étais bloquée du dos.

 

Une nouvelle lombalgie aigue. Pile poil un an parès mon arrêt de travail qui commence à me peser vraiment sur les épaules ... je ne peux plus marcher, plus bouger...  mais voyons les choses du bon côté  :

- mon mec s'est transformé en "ange de la réalité" : ménage, attentions, cuisine, course, poubelle, bisous, calins "tout en un", absolutly fabulous

- j'ai RDV chez THE osteo of Paris. Pas pour sa compétence, mais pour sa beauté. OK c'est futil... surtout quand on ne peut pas bouger, donc qu'on se meut comme une patiente qui se promène dans le parc d'un HP et qu'on a la pilosité d'un yeti pyrénéen. COMMENT VAIS JE FAIRE ?? je recois des sms de mes copines depuis ce matin :"tu vas chez Alexi l'osteo??" "tu vas voir c'est le plus beau mec du monde!!". OK génial, je vais donc me retrouver à moitié nue les poils qui sortent de partout à être manipulée par le plus beau mec de paris demain à 14H. 

OK je retire tout ce que j'ai dit sur les leggings, ces espèces de coupe pattes immondes qui font la silouette d'un tonneau même à claudia schiffer; Je vais mettre ca avec mon tee shirt HEINEKEN TAILLE XXL. Il verra rien comme ca... ayé je stress de mon rdv...déjà que je suis tordue...

28 mars 2013

Sartre, mes dents qui tombent, nouveau travail/ancien travers

Je conseille vivement la lecture de ce livre magnifique (parce que je l'ai compris !!) qu'est Huis Clos et les Mouches de Jean Paul Sartre.

C'est drole, ma soeur me l'a offert ya au moins 4 ans et je ne l'ai lu que cette année.. coincidence ou pas... ce livre souligne 2 choses importantes dans ma vie actuelle et suite à ce qui m'est arrivé :

- "l'enfer c'est les autres", la morale de Huis Clos. Cela ne signifie pas que les autres sont des cons, mais l'impact des autres dans notre vie et comment nous vivons à travers le regard des autres qui nous pourrit.

-  Dans Les mouches, les raisons de sentir libre sont vraiment propre à chaque personne. Dans cette pièce,  une personne se sent libre dès lors qu'elle a tuée sa mère et son beau père infects alors que la fille, harcelée par ces mêmes personnes depuis sa naissance, s'enferme dans la culpabilité de leur mort.

 

Pour moi, la liberté ce n'est plus l'argent - je précise : c'est ne pas augmenter sans cesse mon salaire pour faire de plus en plus de chose - , ce qui est le but de toutes les personnes de mon entourage ou presque, c'est de pouvoir m'éviter le maximum de stress. L'absence de stress, la sérénité, c' est la liberté pour moi.

C'est pas tout à fait gagné en ce moment puisque je suis en procédure de changement de conseil juridique et evidemment les choses ne se font pas simplement... donc c'est parti pour un tour d'urtiquaire sur les jambes, migraine à gogo, baisse de tension...oui bon je suis de nature nerveuse c'est vrai mais ca fait longtemps que ca ne m'était pas arrivé.... finalement ca revient vite ces bêtes là !

Et puis je fais des cauchemars.

Celui de la nuit dernière était pas mal : je suis avec mon père, ma mère et ma soeur. On tournait autour de la maison de mon arrière grand mère (qui bien evidemment n'a jamais eu de maison) dans une forêt. Il y a avait plein de ronces autour de cette maison car elle n'avait pas été visitée depuis sa mort  (ya 30 ans)... on n'arrrivait pas à rentrer.. on tournait autour et déjà je sentais que mes dents commencaient à bouger. 1 puis 2. Elles tombent; Puis 5 d'un coup. Puis 10 d'un coup. Il ne me reste au final que mes dents de devant... horrrible ...

Bon bah evidemment  j'ai fait la chose à ne pas faire : aller voir la signification de mes reves sur internet.

Et j'ai tout lu : que c'était le reflet de mon ame donc que ca n'allait pas, que  les dents de derrrière sont celles des bases, des fondements de la personnalité donc problèmes profonds en ce moment ; que j'étais angoissée par la mort, etc, etc... 

 

Bon à part tout ca, ya quand même une bonne nouvelle : je travaille ! oui, pour un client ! qui me paie ! wouh lou lou ! bon test pour savoir comment j'aborde le travail avec 1,5 an d'arrêt.

Et bien je vais vous dire : je me force à ne pas bosser 12 heures par jour et continuer mes choses perso (écrire, sport, yoga, lecture, ciné...) mais mon esprit est direct occupé par ce que je dois faire.... je me surprends en train d'écrire en bas de mes mails "voilà j'espère que ca vous conviendra, n'hésitez pas si vous voulez autre chose", MAIS C EST PAS POSSIBLE SUIS GRAVE OU QUOI ?? je vais me flageler jusqu'à la fin de ma vie ?? il faut que j'arrête de demander sans cesse aux gens d'en faire plus, c'est pénible enfin ! je pourrais pas juste écrire "veuillez trouver ci dessous ce que je j'ai fait. je trouve que c'est très bien comme ca, cordialement" !!

 

Bon je suis consciente de tout ca. J'ai un prochain client qui m'a demandé un truc. Je vais m'entrainer à être moins comme ca. Pfffff, c'est dur de pas être trop gentille !!!!

 



Fin »